J’aime le sidr !

Par défaut

Non non je n’ai pas craqué et je n’ai pas décidé de consacrer un article à ce breuvage pétillant ma foi fort goutû, j’ai plutôt envie de partager mon expérience d’une poudre lavante qu’on appelle le Sidr.

Le sidr est issu du jujubier, originaire de Chine et répandu au Moyen-Orient, en Afrique de l’est et au Pakistan. Il est riche en saponosides, ce qui fait de lui une plante lavante que l’on utilise notamment pour les cheveux.

Tout comme mon henné, j’achète mon sidr chez Hennés et Soins d’Ailleurs (HSA), j’ai également essayé celui vendu par Aroma Zone et j’ai juste détesté. Même si l’application était la même que chez HSA, il me laissait les racines grasses et hors de question de mélanger le sidr avec d’autres poudres ou bien avec de l’aloé véra, sous peine de se retrouver avec de la végétaline sur la tête !

Pour sa préparation, je mélange une cuillère à soupe de poudre de sidr avec un peu d’eau afin d’obtenir une pâte un peu baveuse que l’on applique sous la douche. Pour bien hydrater mes cheveux et avoir de belles boucles, j’aime bien rajouter une cuillère à café d’amla, du gel d’aloé véra et deux gouttes d’huile essentielle de lavande (pour réduire la chute des cheveux). Donc on applique la préparation sous la douche, on laisse poser quelques minutes, en rajoutant régulièrement un peu d’eau pour bien faire « mousser » le shampoing, on masse bien pour éliminer les cochonneries, on rince et vive la chevelure de sirène !

Outre ses propriétés lavantes, le sidr permet aussi d’éviter aux cheveux colorés, notamment à l’indigo ou au katam, de dégorger. C’est pourquoi j’aime l’utiliser en shampoing fréquent, et en particulier après un henné, dans la mesure où il fixe la couleur. Il est également l’allié des personnes souffrant de pellicules, psoriasis et autres problèmes de démangeaisons capillaires. Franchement, dans mon cas personnel, il a vraiment atténué mes problèmes de psoriasis et les crises deviennent de plus en plus ponctuelles (en cas de gros stress par exemple).

Le sidr, c’est la vie !

Publicités

"

  1. Je sens que grâce à toi, je vais tester pas mal de nouveaux produits naturels ^^ Je ne m’étais jamais lancé car la flemme d’essayer de m’y retrouver parmi tous les produits possibles… Merci Marie 😉

    • Franchement je regrette pas mon passage au naturel, même si ça n’a pas été évident. En fait tu passes par une phase de « transition » durant laquelle tes cheveux se libèrent des silicones et autres résidus pétrochimiques contenus dans les shampooings. Du coup durant 3-4 mois j’ai eu des cheveux atroces, gras comme des frites lol. L’utilisation de shampooings clarifiant a beaucoup accéléré cette transition

  2. Pingback: Mon bilan après un an de soins naturels | sugarbabyloveblog

  3. Pingback: Mes cheveux + le reetha = amour | sugarbabyloveblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s