Je veux devenir rousse !!!!!

Par défaut

Voilà qui est dit, je veux être rousse, un beau roux flamboyant genre Kate Walsh (docteur Addison Forbes-Montgomery dans la IMG_20140622_185339série Grey’s Anatomy ;)), seulement voilà, je veux du naturel et pas de racines, alors que je suis brune (photo avant la pose du henné).

C’est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers le henné. Le henné est une plante répandue en Inde, en Iran, en Australie et dans les régions humides des côtes de l’Afrique du nord. Il est également produit en Arabie, au Yémen, en Egypte et en Syrie.

Il existe deux types de henné :

  • le henné naturel (lawsonia inermis) : il donne aux cheveux une couleur acajou, voire rouge selon les bases de chacune et la provenance du henné. Un henné d’Egypte donne une couleur acajou, alors qu’un Yemen ou Radjastan tirera davantage sur du rouge. J’en fais un toutes les six semaines environ ;
  • le henné neutre (cassia obovata) : apporte les mêmes bienfaits que le henné naturel, à la différence qu’il ne colore pas les cheveux. J’en fait au minimum un a deux par mois ;

Ses bienfaits sont multiples : il nettoie et purifie le cuir chevelu, il leur donne du volume et de la brillance et les fortifie. Il gaine également la fibre capillaire, si bien que sur les cheveux bouclés, il a tendance à détendre les boucles. L’utilisation du gel de lin permet de contrer cet effet gainant (je publierai un article sous peu à ce sujet).

* Comment ça se plume cette affaire ? *

Le henné, pour que ce soit intéressant, il faut l’acheter bio, car les hennés que l’on trouve dans les supermarché contiennent des sels métalliques (sodium picramate) qui sont allergènes et bousillent par la même occasion les cheveux. J’achète mon henné en ligne, sur la boutique Hennés et Soins d’Ailleurs, qui propose une large de hennés et de plantes colorantes pas chers et d’excellente qualité. Pour donner un ordre d’idée, un sachet de 100g de henné coûte entre 2 et 4,50€ et en général j’utilise une moitié de paquet dans la mesure où mes cheveux arrivent jusqu’à la nuque.

Pour mon dernier henné, j’ai pris du henné d’Egypte que j’ai mélangé à du henné blond. Le henné blond n’est rien de plus qu’un henné neutre auquel on a ajouté des plantes colorantes comme la camomille, le rhapontic et la rhubarbe de chine, afin de donner des reflets dorés aux cheveux. Ainsi, j’essaie de me rapprocher le plus possible un beau roux flamboyant. Je dose un peu au « pif », à savoir trois grosses cuillères à soupe d’Egypte, deux de Blond et j’ai rajouté des plantes ayurvédiques (amla, tulsi maka) pour le soin et du gel de lin pour l’hydratation et l’effet gainant. Je mélange le tout et ça donne :

IMG_20140622_191801

Ensuite j’applique sur cheveux secs ou mouillés (ça dépend des goûts de chacune), ensuite je m’enroule le crâne dans du film IMG_20140629_183938plastique (la classe à Dallas) pour créer un effet chauffant qui révèle les pigments et c’est parti pour trois heures de pose ! On peut laisser poser le temps qu’on veut, en général le minimum c’est deux heures. Dans la mesure où je veux du roux, je fais des poses courtes, mais pour celles qui veulent du rouge, des poses beaucoup plus longues sont recommandées.

Tadam ! Je surkiffe le henné !

Alors convaincues ? 😉

Publicités

"

  1. Pingback: Mon henné d’automne | sugarbabyloveblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s