L’huile essentielle de citron

Par défaut

Hello !

Aujourd’hui je suis contente d’inaugurer une nouvelle catégorie dans mon blog : les huiles essentielles ! Je ne compte pas faire un listing exhaustif, mais plutôt une sélection d’huiles efficaces contre un certain nombre de problèmes, comme l’acné, les douleurs musculaires, la mauvaise circulation…

J’inaugure donc cette nouvelle catégorie avec l’huile essentielle de citron, qui est polyvalente et dont il est important d’en avoir un flacon chez soi.


Attention, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.


Ses propriétés sont les suivantescatalogue_he_citron_bio_4

  • antibactérienne
  • antiseptique et antivirale
  • anti-nauséeux
  • dépurative
  • digestive
  • fluidifiante sanguine
  • tonique du système nerveux
  • protecteur hépatique

Par voie externe, tu peux l’utiliser en massage, diluée dans une huile, elle a des vertus amincissante, en diffusion elle assainit et donne une bonne odeur à une pièce et localement elle permet de blanchir et de lutter contre les ongles cassants, mais aussi contre certaines affections cutanées. Cette huile est très photosensibilisante, donc il faut éviter de sortir après son application, car l’action du soleil entraînerait des rougeurs ou des taches. Donc quitte à l’utiliser, autant le faire le soir. J’aime beaucoup l’utiliser en diffusion dans mon 20m², mais j’ai appris à l’adorer lors de ma dernière poussée d’acné. A dire vrai, j’avais deux-trois boutons récalcitrants (ce qui est loin d’être une grosse poussée d’acné j’en conviens 🙂 ) et l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) n’y faisant rien, j’ai mis une goutte de cette huile essentielle sur un coton tige que j’ai appliqué sur les boutons et ils ont disparus assez rapidement. J’ai utilisé le coton tige, parce que l’application était très localisée, mais il faut diluer cette huile essentielle dans une huile, encore plus quand on a la peau sensible, puisque l’huile essentielle de citron est dermocaustique et même diluée, je n’aurais pas appliqué ce mélange sur mes joues par exemple. L’idéal reste d’utiliser le tea tree en première instance.

Le shampooing reflets au henné Logona

Par défaut

Salut ! Salut !

Je suis (enfin) de retour après une loooooongue absence (entre les révisions, le concours et l’après-concours), bref j’ai plusieurs produits dans ma besace à te présenter, et pas forcément avec des avis positifs. Aujourd’hui je vais te parler du shampooing Logona reflets au henné.shampooing-reflets-henne-logona

Si on lit la description, pleine de promesses (ici je l’ai prise sur le site mademoiselle-bio.com), on voit que :

Le shampooing reflets au henné LOGONA est le shampooing idéal pour les cheveux roux à auburn. Ses extraits de plantes colorantes ravivent la couleur de vos cheveux. Le complexe phytocosmétique de ce shampooing redonne éclat et élasticité grâce aux extraits de henné, de feuilles de bouleau, de calendula de culture BIO, ainsi que du son de blé, du brou de noix et des protéines de soie. Sa base lavante extra douce a été développée à partir de sucre, elle nettoie vos cheveux en douceur.

Etant une fervente adepte du henné – mon rêve étant d’avoir naturellement la chevelure de Kate Walsh – je me suis jetée sur ce produit qui, je l’espérais, entretiendrait ma couleur. Après plusieurs utilisations, j’ai pu me faire un avis et je ne rachèterai pas ce produit :

  1. Il est trop décapant pour mes cheveux fins. Lors du rinçage, ils « crissent », signe qu’ils ont été un peu malmenés lors du shampooing. Du coup l’après-shampooing – je viens de terminer celui à l’avoine de la marque Weleda – est plus que nécessaire
  2. J’attends encore les reflets promis^^ mes reflets ne changent pas entre avant et après le lavage. C’est peut-être dû à ma base brune, bien que les couches successives de henné leur ait donnés une belle couleur cuivrée. Pour vraiment donner un coup de fouet à ma couleur, je me dis qu’un soin de la marque Mulato serait mieux

Du coup j’ai un avis plus que mitigé, mais ce shampooing conviendrait sans doute mieux à des cheveux moins fins ou fragiles. Tu l’as déjà essayé ?

Je protège mes cheveux du chlore

Par défaut

Coucou tout le monde les gens !

J’ai décidé il y a quelques mois de bouger mon boule. J’ai donc pris mon maillot de bain, ainsi que mon bonnet spécial cheveux longs (c’est surtout à cause de ma grosse tête) et j’ai filé à l’aquagym. Mon corps adore, mes cheveux détestent. En cause : le chlore. Le chlore va te décaper le cheveux en s’attaquant à son film lipidique et le rendre sec, moche et terne.
Pour limiter cet effet, j’ai appliqué ma chantilly karité-coco avant de mettre mon bonnet de bain et zou ! Dans le grand bain.
L’huile va ainsi former une barrière contre le chlore et donc en limiter l’attaque. Si t’as pas de beurre de karité, tu peux prendre une autre huile, ce n’est pas gênant tant que ton cheveux est protégé.
On enlève tout ça avec un shampoing ou avec du reetha (perso le lavage à la poudre de reetha sur cheveux huilés fonctionne bien) et après on hydrate. Un bon shampoing clarifiant régulier permet aussi d’enlever en profondeur les résidus de chlore, mes cheveux étant fins et fragiles, je n’en fais qu’un par mois.
À nous le boule de rêve et les cheveux de sirène !
Kissoux kissoux !

DIY – L’huile anti courbatures

Par défaut

Hello !

je suis contente de te retrouver fidèle lecteur/lectrice de ce blog, mais aussi toi, qui arrive par hasard, attiré(e) par ce titre, sans doute parce que tu en as marre d’avoir des courbatures. Entre la zumba, l’aquagym et les exercices que je fais chez moi (merci Youtube), j’ai souvent ce genre de problème et ce, malgré les échauffements. J’avais trouvé une bonne alternative aux médicaments grâce à l’homéopathie, notamment après ma blessure au mollet, mais là cette fois j’ai voulu essayer autre chose.

Il y a quelques jours, en traînant sur Instagram, je suis tombée sur l’article de Samia sur les bienfaits de l’huile essentielle de gaulthérie et je me suis souvenue qu’elle avait vachement soulagé le pied d’une de mes copines.

— Effectivement, présenté comme ça, ça faire genre j’ai tout le temps mal quelque part et mes amis aussi, mais en fait non, ça sert juste à planter le décor —

Du coup ni une, ni deux, je file sur le site d’Aroma Zone, et en zyeutant les fiches-conseil et les recettes proposées, j’ai acheté : du macérat d’arnica, de l’he de gaultherie odorante et de l’he de cryptomeriawpid-img_20150214_095009.jpg

Pour faire ma tambouille, j’ai utilisé :

  • un plan de travail propre et désinfecté
  • mes mains propres et désinfectées
  • un récipient (propre et désinfecté)
  • 100 ml de macérat d’arnica
  • 50 gouttes d’he de gaultherie (antispasmodique et anti-inflamatoire)
  • 20 gouttes d’he de cryptomeria (anti-douleur et décontractant) (facultatif)
  • 20 gouttes d’he de cyprès (pour la circulation veineuse) (facultatif)
  • 7 gouttes de VItamine E (anti-oxydant)

La préparation cocotte pas mal, mais elle est très efficace. Utilisée sur les mollets avant la zumba, j’ai nettement moins mal que d’habitude, surtout après l’effort, appliquée une fois sortie de la douche, j’ai eu assez peu de courbatures. C’est donc un bilan très très positif et ça a même soulagé mes douleurs matinales aux lombaires.

Des adeptes de l’arnica ou de la gaultherie ?

De l’aker fassi pour des lèvres glossy !

Par défaut

Je confirme, mon titre est ringard et pourtant tout y est : du rouge, des lèvres, du glam, du chic et du naturel 🙂
Cette petite trouvaille date un peu et pour cause, je ne porte presque jamais du rouge à lèvres, du gloss à l’occasion, mais jamais rien de mat. Et c’est dommage parce que c’est super sympa !

L’aker fassi est fabriqué à partir de poudre de coquelicot et d’écorce de grenadine (j’ai lu quelque part que l’on pouvait également y trouver de la cochenille broyée). Ce mélange est utilisé depuis des siècles par les femmes berbères pour leur maquillage, on le trouve d’ailleurs le plus souvent dans un petit pot en terre cuite.2015-01-23

Utilisé avec un pinceau humide, l’akfer fassi donne un joli rouge sur les lèvres qui dure au moins 5-6h (crash test fait sur une journée type avec un litre de thé avalé). On peut moduler le nombre de couches selon la couleur souhaitée, d’une couleur « lèvres mordues » à un rouge plus soutenu. Pour un fini plus brillant, j’aime bien rajouter un peu de baume à lèvres coco ou un peu de gloss, mais c’est vraiment facultatif. En revanche, ce qui n’est pas négociable, c’est le gommage préalable des lèvres, parce que les peaux mortes sous un rouge à lèvres, ça ne pardonne pas 😀 L’aker fassi peut aussi être utilisé en blush, dans ce cas, on prend son pinceau à blush et on prélève un peu de matière à sec dans le pot. En poudre, l’aker fassi peut être incorporée à un baume à lèvres, mais aussi à des masques cheveux, pour accentuer les reflets rouges.

Et dans la réalité, sur ma face d’anchois, cela donne ceci :Portrait AkerFassi

Et toi, qu’en penses tu de ce rouge à lèvres naturel ?

Du beurre de karité pour me protéger de l’hiver

Par défaut

Salut mes ptites bioté(e)s !
On approche de Noël, il fait frisquet, on a troqué les débardeurs pour des gros pulls et pourtant il y a un élément de notre corps qui subit de plein fouet le froid hivernal (et les brusques changements thermiques intérieur/extérieur) : la peau.Karite
Peau qui chauffe, peau qui sèche, peau qui tiraille, il faut en prendre soin et la chouchouter et je le fais avec du beurre de karité. Ce beurre est bourré de qualités : il a une action anti-inflammatoire, il apaise et calme les irritations, il nourrit la peau en profondeur. Son action régénérante lui permet de revitaliser les tissus et de redonner son élasticité à la peau.

Comme moi tu peux l’utiliser brute, ou bien la monter en chantilly (avec un batteur électrique) et y rajouter des huiles (amande douce, jojoba, noisette…) et des huiles essentielles selon l’effet voulu. Tu peux également l’utiliser comme baume à lèvres (moi j’ai mes chouchous pour cet hiver) ou pour faire des bains d’huile pour tes cheveux, histoire de bien les nourrir eux-aussi).
J’adore ce beurre et ma peau aussi, car elle est bien nourrie et ne se dessèche pas. Elle n’est pas chère et elle est multifonctions. Si je devais conseiller deux produits pour la peau pour cet hiver (hors maquillage), ce serait gel d’aloé véra (pour hydrater la peau) et le karité à poser juste après.
Passez de bonnes fêtes de Noël et je reviendrai avant le nouvel an avec un beau rouge à lèvres naturel ! 🙂
Kissoux kissoux

Mes baumes à lèvres pour l’hiver

Par défaut

Salut mes bioté(e)s !

Qui dit hiver, dit froid et qui dit froid dit lèvres gercées et là je dis stop ! y’en a marre des gerçures, des lèvres qui brûlent et des crèmes achetées en pharmacie. Cette année je prends le taureau par les cornes et je te présente mes deux alliés pour cet hiver : le baume à la noix de coco d’Aroma Zone et le baume à lèvres de la marque Badger.

Les deux sont certifiés BIO, mais pas végan. Le baume AZ est au beurre de karité et aux huiles végétales de vanille et de coco, j’aime bien le mettre le soir au coucher, il nourrit les lèvres en profondeur ; le baume Badger est à base d’huile d’olive, d’huile de ricin et d’huiles essentielles et je l’applique en journée quand mes lèvres sont sèches ou tiraillent.

wpid-img_20141214_100943.jpg

Et toi, quel est mon meilleur allié pour cet hiver ?