Archives de Tag: bio

J’ai redécouvert le shikakai

Par défaut

Salut salut !

Me voici de retour après une (trop) longue absence, le blog est resté en friche durant plusieurs mois, et je vais essayer de reprendre les choses en main. Je vais donc parler aujourd’hui d’une poudre lavante : le shikakai.shikakai

Je te vois derrière ton écran en train de te dire « mais qu’est-ce-que c’est encore ce truc ?! et c’est quoi ce nom ?! » et là je te réponds franchement, cette poudre, elle envoie du rêve. Le shikakai, dont le nom signifie « fruit pour les cheveux », provient de l’acacia concinna, qui est un arbuste d’Inde centrale, dont les cosses sont utilisées en médecine traditionnelle pour ses vertus. Dans le cas présent, son utilisation est capillaire, car il nettoie, stimule la pousse, empêche les pellicules et embellit les cheveux. Elle s’utilise pure ou avec d’autres poudres/actifs hydratants/huiles essentielles, mélangée avec un peu d’eau et on applique directement sur le cuir chevelu.

On lit un peu partout que ce le shikakai est un nettoyant doux qui ne décape pas les cheveux, j’ai toutefois constaté sur les miens qu’un après-shampoing était nécessaire après application, au-moins pour les hydrater. Néanmoins, mon cuir chevelu est propre, frais et j’ai un bon volume après séchage.
Attention, seul bémol (et pas des moindres) : cette poudre est irritante = il ne faut pas la respirer et ne pas en mettre dans les yeux. Les deux me sont arrivés et j’ai chanté la Traviata.

On la trouve dans les boutiques indiennes, ou bien sur le web, et j’espère qu’elle te plaira autant qu’à moi.

Publicités

Mon henné d’automne

Par défaut

Salut salut !

je reviens après une trèèèèèès longue absence pour parler de mon henné d’automne. Depuis l’an dernier mon objectif n’a pas changé, je veux devenir rousse ! Sauf que je suis brune et que je veux faire ça naturellement. Je multiplie donc les couches de henné que j’entretiens tous les deux mois environ pour éviter que la couleur se « délave », mais aussi pour éviter les racines.
Cela fait environ trois fois que j’utilise un henné tazarine, qui donne une couleur acajou, moi qui était une adepte du henné d’Egypte que je trouvais pas très facile à rincer. Cette fois-ci, j’ai fait ce mélange :
– henné tazarine + henné blond (pour éviter que la couleur fonce de trop)
– 1 cuillère à café de poudre de garance
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude (ouvre les écailles du cheveux et décuple les effets de la poudre de garance)
– 1 cuillère à café de poudre de spiruline (pour le volume et limiter la chute saisonnière des cheveux)
– 1 cuillère à café de poudre de maka (pour renforcer les cheveux)
– 1 cuillère à café de poudre de rose (rend les cheveux doux)
On mélange avec de l’eau chaude, on rajoute un peu de gel de lin, les actifs (provitamine b5, protéines de riz) et les huiles essentielles (3 gouttes d’ylang ylang pour ma part), pose de 3h et en avant Guingamp !

12192861_10207539848753012_455165984_oComme toujours, la photo ne rend pas justice, car la couleur a bien prise et n’a pas dégorgé lors du shampoing suivant.

Et vous, quelle est votre couleur du moment ?

Kissoux kissoux !!!!

La crème hydratante de la marque Lavera

Par défaut

Salut, salut !
Aujourd’hui je reviens avec un produit terminé : la crème hydratante soft basis sensitiv visage Lavera. Voilà une marque que j’aime bien : c’est bio, de bonne qualité, facile à trouver, pas cher et végan. Même si je ne suis pas végan, le fait que mes cosmétiques ne contiennent pas de produits issus de la traite animale est un plus. Cette gamme soft basis sensitiv est destinée aux peaux sensibles (visage, corps et cheveux) et j’avais déjà eu l’occasion de tester un après-shampoing de cette gamme qui m’avait bien plu, contrairement au dentifrice.

Cette crème est présentée comme :
« Un soin intensif dans une texture légère rapidement absorbée , permettant une hydratation continue. Grâce aux  bienfait des précieuse huile de jojoba bio, aloé véra et de vitamine E, ​​elle laisse une peau douce et délicatement entretenue. » (Tu m’en diras tant Armand !)
Je n’irai pas jusque là. Il est certain que cette crème est très hydratante, ce qui est idéal lors de grosses chaleurs comme en ce moment, en revanche la texture est relativement épaisse et met du temps à pénétrer dans la peau. Cela étant, ma peau reste parfaite toute la journée.
Je m’en sers également pour mes cheveux quand ils manquent de ressort, elle donne forme aux boucles sans les alourdir, ni leur donner un aspect « poisseux ».

DSC_0322Néanmoins, rien que pour le prix (8€ en moyenne le pot de 150ml) et son efficacité, je rachèterai cette crème, probablement cet hiver, quand le froid se fera sentir et qu’il faudra se protéger des rougeurs. En attendant, c’est la crème Alverde à la camomille qui m’attend dans ma salle de bain !

Kissoux kissoux

Le dentifrice échinacée et propolis de la marque Lavéra

Par défaut

Salut salut !

Voici le retour du blog après quelques semaines d’arrêt et ce premier article est consacré au dentifrice bio de la marque Lavéra à l’échinacée et au propolis.

Après quelques petits soucis dentaires et l’usage d’un dentifrice acheté en pharmacie qui fait des tâches sur les vêtements qui ne partent pas au lavage (sans blague y’a quoi dans ce truc ?), je me suis résolue à me laver les dents  avec des produits les plus sains possible. J’ai donc acheté sur Mademoiselle-bio ce dentifrice de la marque Lavéra.

dentrifice-basis-lavera

Au menu, plein de bonnes choses :

Ce dentifrice  LAVERA au xylite et aux particules de silice élimine la plaque dentaire, prévient la formation du tartre, des caries, et prend soin de vos dents de façon naturelle. L’action combinée de l’échinacée et de la propolis garantit une excellente hygiène buccale et apaise les gencives.
Xylite : Actif minéral naturel reconnu dans la prévention des caries. Il réduit la formation de la plaque dentaire, régule et neutralise les acides buccaux nocifs pour les dents.
Extraits d’échinacée bio : Obtenus à partir des fleurs et des feuilles d’échinacée, ils renforcent et protègent les gencives.

Ma foi tout cela me parait intéressant et les critiques sont plutôt bonnes. Après avoir utilisé tout le tube, mon bilan est plutôt mitigé. Le goût (plutôt salé) auquel je n’adhère pas, ça a même tendance à me dégoûter, c’est presque surtout ça le souci et son efficacité qui me parait très moyenne, même après une utilisation prolongée et l’usage d’une brosse à dent électrique. Il ne mousse pas, mais pour moi ce n’est pas grave, j’utilise des poudres lavantes pour mes cheveux, j’ai donc l’habitude d’utiliser des produits qui ne moussent pas 🙂
Loin de me décourager, je vais essayer un nouveau dentifrice aux clous de girofle, en espérant que ça passera mieux que celui-ci.

Tu as  déjà tenté le dentifrice bio ?

L’huile essentielle de gaulthérie

Par défaut

Salut salut !

Tu souffres de courbatures, tu as un peu abusé au gymnase club et tu veux soulager ta douleur au naturel, l’huile essentielle de gaulthérie est pour toi.


 Attention, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.


Ses principales propriétés :FT_trombone_HE_MS_gaultherie-odorante_bio

  • Antalgique (elle apaise les douleurs)
  • Anti-inflammatoire
  • Antispasmodique (elle favorise la détente des muscles)
  • Antirhumatismale

Cette huile essentielle est utilisée pour soulager les inflammations articulaires, tendineuses, rhumatismales, crampes, courbatures… Comme la plupart des huiles essentielles, il faut l’utiliser diluée dans une huile, comme le jojoba ou bien le macadamia, mais je me suis concoctée une huile antidouleur assez efficace en mélange avec de l’huile d’arnica. Je l’utilise avant une séance de sport, ou bien quand j’ai des courbatures (après la reprise du boulot par exemple), ou suite à des crampes. Ceci dit, fais attention, l’odeur est très….odorante !

C’est donc une huile essentielle à avoir parmi tes basiques si tu es sujet(te) à des douleurs musculaires.

 

L’huile essentielle de citron

Par défaut

Hello !

Aujourd’hui je suis contente d’inaugurer une nouvelle catégorie dans mon blog : les huiles essentielles ! Je ne compte pas faire un listing exhaustif, mais plutôt une sélection d’huiles efficaces contre un certain nombre de problèmes, comme l’acné, les douleurs musculaires, la mauvaise circulation…

J’inaugure donc cette nouvelle catégorie avec l’huile essentielle de citron, qui est polyvalente et dont il est important d’en avoir un flacon chez soi.


Attention, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.


Ses propriétés sont les suivantescatalogue_he_citron_bio_4

  • antibactérienne
  • antiseptique et antivirale
  • anti-nauséeux
  • dépurative
  • digestive
  • fluidifiante sanguine
  • tonique du système nerveux
  • protecteur hépatique

Par voie externe, tu peux l’utiliser en massage, diluée dans une huile, elle a des vertus amincissante, en diffusion elle assainit et donne une bonne odeur à une pièce et localement elle permet de blanchir et de lutter contre les ongles cassants, mais aussi contre certaines affections cutanées. Cette huile est très photosensibilisante, donc il faut éviter de sortir après son application, car l’action du soleil entraînerait des rougeurs ou des taches. Donc quitte à l’utiliser, autant le faire le soir. J’aime beaucoup l’utiliser en diffusion dans mon 20m², mais j’ai appris à l’adorer lors de ma dernière poussée d’acné. A dire vrai, j’avais deux-trois boutons récalcitrants (ce qui est loin d’être une grosse poussée d’acné j’en conviens 🙂 ) et l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) n’y faisant rien, j’ai mis une goutte de cette huile essentielle sur un coton tige que j’ai appliqué sur les boutons et ils ont disparus assez rapidement. J’ai utilisé le coton tige, parce que l’application était très localisée, mais il faut diluer cette huile essentielle dans une huile, encore plus quand on a la peau sensible, puisque l’huile essentielle de citron est dermocaustique et même diluée, je n’aurais pas appliqué ce mélange sur mes joues par exemple. L’idéal reste d’utiliser le tea tree en première instance.

Le shampooing reflets au henné Logona

Par défaut

Salut ! Salut !

Je suis (enfin) de retour après une loooooongue absence (entre les révisions, le concours et l’après-concours), bref j’ai plusieurs produits dans ma besace à te présenter, et pas forcément avec des avis positifs. Aujourd’hui je vais te parler du shampooing Logona reflets au henné.shampooing-reflets-henne-logona

Si on lit la description, pleine de promesses (ici je l’ai prise sur le site mademoiselle-bio.com), on voit que :

Le shampooing reflets au henné LOGONA est le shampooing idéal pour les cheveux roux à auburn. Ses extraits de plantes colorantes ravivent la couleur de vos cheveux. Le complexe phytocosmétique de ce shampooing redonne éclat et élasticité grâce aux extraits de henné, de feuilles de bouleau, de calendula de culture BIO, ainsi que du son de blé, du brou de noix et des protéines de soie. Sa base lavante extra douce a été développée à partir de sucre, elle nettoie vos cheveux en douceur.

Etant une fervente adepte du henné – mon rêve étant d’avoir naturellement la chevelure de Kate Walsh – je me suis jetée sur ce produit qui, je l’espérais, entretiendrait ma couleur. Après plusieurs utilisations, j’ai pu me faire un avis et je ne rachèterai pas ce produit :

  1. Il est trop décapant pour mes cheveux fins. Lors du rinçage, ils « crissent », signe qu’ils ont été un peu malmenés lors du shampooing. Du coup l’après-shampooing – je viens de terminer celui à l’avoine de la marque Weleda – est plus que nécessaire
  2. J’attends encore les reflets promis^^ mes reflets ne changent pas entre avant et après le lavage. C’est peut-être dû à ma base brune, bien que les couches successives de henné leur ait donnés une belle couleur cuivrée. Pour vraiment donner un coup de fouet à ma couleur, je me dis qu’un soin de la marque Mulato serait mieux

Du coup j’ai un avis plus que mitigé, mais ce shampooing conviendrait sans doute mieux à des cheveux moins fins ou fragiles. Tu l’as déjà essayé ?