Archives de Tag: henna

Mon henné d’automne

Par défaut

Salut salut !

je reviens après une trèèèèèès longue absence pour parler de mon henné d’automne. Depuis l’an dernier mon objectif n’a pas changé, je veux devenir rousse ! Sauf que je suis brune et que je veux faire ça naturellement. Je multiplie donc les couches de henné que j’entretiens tous les deux mois environ pour éviter que la couleur se « délave », mais aussi pour éviter les racines.
Cela fait environ trois fois que j’utilise un henné tazarine, qui donne une couleur acajou, moi qui était une adepte du henné d’Egypte que je trouvais pas très facile à rincer. Cette fois-ci, j’ai fait ce mélange :
– henné tazarine + henné blond (pour éviter que la couleur fonce de trop)
– 1 cuillère à café de poudre de garance
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude (ouvre les écailles du cheveux et décuple les effets de la poudre de garance)
– 1 cuillère à café de poudre de spiruline (pour le volume et limiter la chute saisonnière des cheveux)
– 1 cuillère à café de poudre de maka (pour renforcer les cheveux)
– 1 cuillère à café de poudre de rose (rend les cheveux doux)
On mélange avec de l’eau chaude, on rajoute un peu de gel de lin, les actifs (provitamine b5, protéines de riz) et les huiles essentielles (3 gouttes d’ylang ylang pour ma part), pose de 3h et en avant Guingamp !

12192861_10207539848753012_455165984_oComme toujours, la photo ne rend pas justice, car la couleur a bien prise et n’a pas dégorgé lors du shampoing suivant.

Et vous, quelle est votre couleur du moment ?

Kissoux kissoux !!!!

Publicités

Du henné…sur les pieds !

Par défaut

Helloooooo !!!!!!!!!!! je reviens après une absence de…trois semaines ! (je suis une vilaine fille) mais pour la peine, je tiens à rédiger un article de choc, quelque chose de percutant qui va sans doute révolutionner le monde ! il s’agit….du soin des pieds au henné !!!! bon ok j’ai peut-être un peu trop envoyé de rêve, mais ce soin va au moins bouleverser des habitudes (c’est déjà ça tu me diras).

*Pourquoi mettre du henné sur les pieds ?*

C’est une bonne question ma bonne dame ! le henné est un excellent soin pour la peau, il permet notamment de lutter contre les problèmes de peau comme le psoriasis par exemple, il gaine et renforce les cheveux, mais il a également des vertus antifongiques et régule la transpiration. Certes, mes petits petons ne souffrent pas de la transpiration, mais le port des sandales les a bien abîmés, si bien qu’un bon nettoyage en profondeur était nécessaire.

*Comment faire ?*

Comme pour un henné normal. Dans le cas présent, j’ai pris du henné neutre, mais on peut très bien utiliser un henné colorant. J’y ai rajouté de l’eau, du beurre de karité pour limiter l’effet asséchant du henné, mais aussi parce qu’il est nourrissant et protecteur, et de l’huile essentielle de tea tree pour ses vertus antibactériennes. Pour le fun, j’ai rajouté un peu de poudre d’orange, parce que j’aime bien son odeur, mais aussi parce qu’elle nettoie en profondeur et tonifie la peau.

10579308_10204252015199228_1399905059_o

*T’as pas trop galéré pour l’appliquer ?*

Un peu. Je me suis inspirée d’autre filles sur le web qui ont posé leur film alimentaire sur le sol, ont ensuite versé une partie de leur préparation pour enfin y poser le pied

10612192_10204252084960972_665389149_o

Amis du glam bonjour !

Ensuite on s’enroule encore et encore le pied dans du film, on enfile des grosses chaussettes et on ne bouge plus ! pour avoir tenté de marché avec toute cette tambouille, j’avais l’impression de m’enfoncer dans de la vase.

10585536_10204252111361632_1585712833_o

J’ai tenu 4h, mais je pense que l’idéal c’est de laisser agir toute la nuit. Ensuite rinçage et tartinage des pieds avec de la crème – pour moi c’était encore du karité – pour bien nourrir et faire perdurer les bienfaits du henné ! Depuis, j’ai des pieds tout neufs ! je recommencerai cet automne, lorsque je remettrai plus régulièrement des chaussures fermées et j’aime beaucoup l’effet fraîcheur procuré par le soin sur les pieds !

Alors, toi aussi tu vas tenter ? 😉

Je veux devenir rousse !!!!!

Par défaut

Voilà qui est dit, je veux être rousse, un beau roux flamboyant genre Kate Walsh (docteur Addison Forbes-Montgomery dans la IMG_20140622_185339série Grey’s Anatomy ;)), seulement voilà, je veux du naturel et pas de racines, alors que je suis brune (photo avant la pose du henné).

C’est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers le henné. Le henné est une plante répandue en Inde, en Iran, en Australie et dans les régions humides des côtes de l’Afrique du nord. Il est également produit en Arabie, au Yémen, en Egypte et en Syrie.

Il existe deux types de henné :

  • le henné naturel (lawsonia inermis) : il donne aux cheveux une couleur acajou, voire rouge selon les bases de chacune et la provenance du henné. Un henné d’Egypte donne une couleur acajou, alors qu’un Yemen ou Radjastan tirera davantage sur du rouge. J’en fais un toutes les six semaines environ ;
  • le henné neutre (cassia obovata) : apporte les mêmes bienfaits que le henné naturel, à la différence qu’il ne colore pas les cheveux. J’en fait au minimum un a deux par mois ;

Ses bienfaits sont multiples : il nettoie et purifie le cuir chevelu, il leur donne du volume et de la brillance et les fortifie. Il gaine également la fibre capillaire, si bien que sur les cheveux bouclés, il a tendance à détendre les boucles. L’utilisation du gel de lin permet de contrer cet effet gainant (je publierai un article sous peu à ce sujet).

* Comment ça se plume cette affaire ? *

Le henné, pour que ce soit intéressant, il faut l’acheter bio, car les hennés que l’on trouve dans les supermarché contiennent des sels métalliques (sodium picramate) qui sont allergènes et bousillent par la même occasion les cheveux. J’achète mon henné en ligne, sur la boutique Hennés et Soins d’Ailleurs, qui propose une large de hennés et de plantes colorantes pas chers et d’excellente qualité. Pour donner un ordre d’idée, un sachet de 100g de henné coûte entre 2 et 4,50€ et en général j’utilise une moitié de paquet dans la mesure où mes cheveux arrivent jusqu’à la nuque.

Pour mon dernier henné, j’ai pris du henné d’Egypte que j’ai mélangé à du henné blond. Le henné blond n’est rien de plus qu’un henné neutre auquel on a ajouté des plantes colorantes comme la camomille, le rhapontic et la rhubarbe de chine, afin de donner des reflets dorés aux cheveux. Ainsi, j’essaie de me rapprocher le plus possible un beau roux flamboyant. Je dose un peu au « pif », à savoir trois grosses cuillères à soupe d’Egypte, deux de Blond et j’ai rajouté des plantes ayurvédiques (amla, tulsi maka) pour le soin et du gel de lin pour l’hydratation et l’effet gainant. Je mélange le tout et ça donne :

IMG_20140622_191801

Ensuite j’applique sur cheveux secs ou mouillés (ça dépend des goûts de chacune), ensuite je m’enroule le crâne dans du film IMG_20140629_183938plastique (la classe à Dallas) pour créer un effet chauffant qui révèle les pigments et c’est parti pour trois heures de pose ! On peut laisser poser le temps qu’on veut, en général le minimum c’est deux heures. Dans la mesure où je veux du roux, je fais des poses courtes, mais pour celles qui veulent du rouge, des poses beaucoup plus longues sont recommandées.

Tadam ! Je surkiffe le henné !

Alors convaincues ? 😉