Archives de Tag: naturel

Jamais sans ma konjac !

Par défaut

Mon coup de foudre beauté de ces dernières semaines ! Cette petite éponge aux fibres végétales venue d’Asie est devenue au fil des semaines un phénomène chez les blogueuses beauté, mais aussi un indispensable dans ma salle de bain.

On en trouve un peu partout sur le web, mais aussi dans les boutiques Nocibé, Kiko, et certains magasins bio. J’ai acheté ma première éponge konjac chez I Herb, et j’en avais profité pour en prendre une deuxième, afin de compléter mon cadeau pour la fête des mères.

*Ça a l’air cool ton truc, mais comment tu t’en sers ? *

Comme toute éponge, il faut tout d’abord la passer sous l’eau pour bien l’imbiber, ensuite on se frotte légèrement le visage avec pour bien nettoyer et exfolier la peau. T’es pas obligé(e) d’utiliser un savon avec. Personnellement avec la chaleur, je fais un nettoyage avec le savon le matin par exemple et le soir je l’utilise seule (ou inversement). Ensuite tu rinces et tu n’as plus qu’à demander à ton miroir qui est la plus belle.

La durée de vie d’une éponge konjac est de minimum trois mois. Celle de ma mère a fait bien moins et la mienne en deux mois ressemblait à un vieux pruneau tout sec. Du coup nouvelle commande, mais cette fois chez Avenue du Japon ! Le coût d’une éponge y est d’environ 9€, mais j’ai trouvé un set ravissant composé de six éponges dans un petit panier, avec un paquet d’aburatorigami (lingettes matifiantes), une savonnette senteur fleur de cerisier et des cônes d’encens à la framboise ! Tout ceci pour la modique somme de 31,50€.

panier konjac

Konjac ficelle

J’ai vraiment un coup de cœur pour ce modèle, tout comme ma mère : les éponges paraissent de bien meilleure qualité que les éponges d’I Herb et le petit + pratique et hygiénique : elles possèdent une ficelle qui permet de les suspendre pour un meilleur séchage.

Les konjac sont recommandées pour tous les types de peau, dont les plus fragiles (peaux atopiques, présence de psoriasis…) dans la mesure où elles offrent un nettoyage tout en douceur.

Alors, envie d’essayer ?

Publicités

Le gel de lin

Par défaut

Hello !

Today on ze blog, ma recette de gel de lin.

Les graines de lin font pratiquement parties des indispensables dans une cuisine actuellement, car elles sont pleines de bonnes choses pour la santé, mais aussi pour les cheveux (ce qui nous préoccupe aujourd’hui). En effet, chauffées, elles libèrent des mucilages, qui sont des substances qui gonflent au contact de l’eau, donnant ainsi une texture visqueuse à la préparation. Le gel de lin va ainsi hydrater les cheveux, mais aussi les discipliner et les faire briller. Dans mon cas personnel je l’utilise seulement pour hydrater ma crinière, car des boucles hydratées sont des boucles bien dessinées 😉 Sinon, on peut utiliser ce gel naturel pour discipliner des mèches rebelles ou même se plaquer les cheveux pour faire des coiffures plus élaborées. Enfin, dans un henné, le gel de lin permet de contrer l’effet gainant de la plante, il faut simplement en mettre un peu dans sa préparation, bien mélanger, puis l’appliquer uniformément sur la tête.

*Ce dont tu as besoin pour te préparer ta potion capillaire*

  • des graines de lin (3 cuillères à soupe) ; je les achète au magasin bio et on peut en trouver des blondes ou des brunes
  • 1/2l d’eau
  • un conservateur pour éviter que la préparation ne « tourne » ; j’utilise du cosgard, mais on peut utiliser de l’EPP (Extrait de Pépins de Pamplemousse)
  • huile essentielle de lavande pour l’odeur et pour les boucles

*La préparation*

Tout d’abord il faut désinfecter tous les contenants, ustensiles et aussi le plan de travail, ensuite on peut mettre l’eau à bouillir, rajouter les graines, attendre quelques minutes en remuant bien la préparation que les graines libèrent bien le mucilage. A ce moment là, l’eau prend une texture un peu gélifiée.

Ensuite, pour récupérer le gel, je verse la préparation dans un chinois que je tiens au-dessus de mon saladier et presse bien les graines avec une cuillère en bois pour libérer le maximum de gel. Ensuite je verse le contenu de mon saladier dans un pot en verre préalablement stérilisé.

Il existe une autre technique de récupération avec un bas ou un vieux collant qui a aussi fait ses preuves.

On ne va pas se mentir, j’ai planté ma première préparation de gel de lin il y a quelques semaines, j’avais laissé la préparation trop longtemps sur le feu, si bien que le gel était tellement épais qu’il ne passait pas par le chinois et je n’arrivais même pas à enlever les graines de lin à la main. Bref, il y avait du gel partout sur la table, c’était juste le bronx dans mon appart’ 😉

Le gel de lin est donc une façon simple (une fois qu’on y arrive ça va tout seul), naturelle et pas cher d’hydrater et de donner de la tenue aux cheveux.

Alors tu vas essayer ? 😀