Archives de Tag: soapwalla

Mon déo crème maison

Par défaut

Hello !

Eh oui nous sommes en été, il fait beau, il fait chaud, on transpire et parfois on pue. La grande classe. Mais comme dirait l’autre dans sa pub « mais ça, c’était avant », ben oui ma bonne Dame, avant vous utilisiez un déo méga cher du commerce, enrichi en sels, alcool, et autres joyeusetés du genre, mais là j’ai envie de dire stop aux aisselles qui puent et aux amis qui ne veulent plus s’asseoir à côté de toi en terrasse, même quand tu fais face à la mer. Dorénavant, ils se battront pour te côtoyer, parce que tu seras fraîche comme la rosée du matin.

racontes la

Déjà, la transpiration est un phénomène normal, qui permet au corps de maintenir sa température à 37°C. La transpiration est inodore, mais c’est la présence des déjections de bactéries présentes sur la surface du corps qui lui donne une odeur pas des plus fleuries.

*Que faire ?*

Pour cette recette de déodorant, je me suis servie de la recette trouvée sur le blog Les cosmétiques de Po que j’ai légèrement modifiée. Ici, le dosage des ingrédients est donné en %, ce qui n’est pas plus mal car on peut ajuster la quantité selon la contenance des pots. J’en profite pour rappeler les consignes d’hygiène : on désinfecte l’ensemble des ustensiles, contenants, casseroles, plan de travail et mains avant de commencer sa popotte.

Pour la première phase, à savoir la phase huileuse, il faut faire fondre au bain marie :

  • 45% d’huile végétale de coco (pour ses vertus antibactériennes)
  • 6% de cire végétale (pour donner un aspect « crémeux » à la préparation). Dans la recette originale, Po utilise de la cire d’abeille, qui est très bien, mais j’avais envie de tester avec une cire florale et j’ai acheté celle à la rose vendue sur Aroma Zone, pour son odeur

Deuxième phase, on mélange dans un bol :

  • 30% de bicarbonate de soude (pour son pouvoir désodorisant)
  • 15% de maïzena (pour l’absorption de l’humidité), on peut aussi utiliser de l’arrow root que l’on trouve sur le web ou en magasin bio.
  • 1% d’huile essentielle de lavande fine
  • 0.5% d’huile essentiel de tea tree
  • 0.5% d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 0.5% d’huile essentielle d’orange
  • 0.5% d’huile essentielle de bergamotte (les huiles essentielles sont utilisées ici pour leurs propriétés bactéricides et odorantes)
  • 1% de vitamine E (pour éviter le rancissement de l’huile)

Enfin on mélange les deux préparations que l’on verse aussitôt dans un pot !

Déo

Ce déodorant, que l’on appelle aussi Soapwalla s’applique directement avec le doigt sur des aisselles bien propres et sèches !

Bonne tambouille ! 😉

Publicités